Presse

19 février 2021

Me Pierre-Henri Bovis intervient en duplex. Cliquez sur Replay

8 décembre 2020

Me Pierre-Henri Bovis met en demeure le président guinéen, Alpha Condé, d’indemniser l’ancien ministre et homme d’affaires sénégalais, Ahmed Khalifa Niasse  notamment pour expropriation, à hauteur de 30 millions de dollars, avant d’aller devant les juridictions internationales

30 septembre 2020

Sur le plateau de Jean-Marc Morandini, Me Pierre-Henri Bovis défend la proposition du Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, « filmer les audiences et diffuser les procès ». 

10 septembre 2020

Me Pierre-Henri Bovis répond aux questions de Jean-Marc Morandini. Cliquez sur Replay

10 septembre 2020

Me Pierre-Henri Bovis dépose  un recours devant le Comité des droits de l’homme de l’ONU, pour l’opposant togolais, dont il précise la situation à Charles Djade

1er juillet 2020

Me Pierre-Henri Bovis fait signer Pape Gueye à l’OM

30 avril 2020

Transfert du milieu de terrain Pape Gueye, en fin de contrat avec Le Havre, Me Pierre-Henri Bovis, nouveau représentant du joueur répond aux questions de L’Équipe

18 avril 2020

Me Pierre-Henri Bovis répond aux questions de Julien Castanheira

6 avril 2020

Des personnalités, différents collectifs accusent des membres du gouvernement, Me Pierre-Henri Bovis fait un point juridique sur la notion de mise en danger de la vie d’autrui

2 février 2020

L’ancien président et ses conseils contestent toute irrégularité de gestion

8 décembre 2019

Mercato, en dépit d’une saison quasi blanche à cause d’une déchirure du ménisque, Me Pierre-Henri Bovis explique à Julien Castanheira « pourquoi ça se bouscule autour de l’attaquant français Mateta »

1er novembre 2019

Me Pierre-Henri Bovis explique devant la presse pourquoi Stéphane Sieczkowski, l’ex-maire d’Hesdin a été relaxé pour une partie des faits, jugés non constitutifs de détournement de fonds publics

31 janvier 2019

Quotidien : Pierre-Henri Bovis répond aux questions de Quotidien sur la notion de délit d'outrage

Retrouvez le Replay

7 janvier 2019

Non-lieu général pour trois gilets jaunes mis en cause pour le procès fictif du président de la République, réaction, pour Sud Ouest de Me Pierre-Henri Bovis

18 septembre 2018

Ce drame n’aurait  jamais dû arriver :  le jeune schizophrène était soigné depuis des années, il y a donc eu, vraisemblablement des dysfonctionnements dans son suivi psychiatrique, et il est urgent d’y parer, explique Me Pierre-Henri Bovis à Denis Courtine

Bovis Avocats